Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Nous contacter |   Vos remarques

POOMPUHAR


Introduction

Poompuhar , situé dans le taluk Sirkali du district de Nagapattinam est aussi connu sous le nom de Kaveripoompattinam. Ce lieu est historiquement importante

L’ importance historique de Poompuhar

Parmi les dynasties dynamiques qui régnèrent sur le Tamil Nadu, les Cholas jouirent d’une estime importante et se servirent de cette ancienne ville comme port ainsi que capitale. En tamoul, le mot Puhar veut dire embouchure de fleuve.

Les inscriptions dans les temples, l’ancienne littérature et les récits de voyage parlent de cette ville portuaire sous différents noms tels Kaganthi, Sampapathi, Palarpukar Moothur, Mannagathu Vanpathi, Cholapattinam, Kaberia Emporium, et Kolapattinam.

Il y a souvent des références à cette ville portuaire importante dans la littérature tamoule ancienne. Les œuvres telles Akananooru, Purananooru, Pattinappalai, Pathirruppathu, Mutthollayiram, Silappathikaram, Manimekalai, Devaram, Thirutthondarpuranam et Nandhikkalampagam font référence à cette ville. La littérature ancienne Pali comme Milindapan, Buuttha Jathakakathaikal Abithamma Avathar et Buddhavamsakatha et les récits de voyage de Periplus et Merris Erithroy contiennent des références à Kaveripoompattinam. Ptolemy et Pliny mentionnent également Poompuhar dans leurs écrits.

Somaya, un Pikkuni (moine) bouddhiste de Poompuhar fit un don d’un des piliers portant des sculptures exquises et que les rois Sunga du Nord de l’Inde érigèrent pendant le deuxième siècle av.JC. Ces piliers portent l’inscription suivante : Kaganthia Somaya Pikkunia Thanam qui veut dire « ce pilier est un don de la part de Somaya Pikkuni de Poompuhar ». Le bouddhisme s’épanouit à Poompuhar il y a deux mille ans.

Avec le pouvoir croissant des Cholas plus tard en 850 après J.C. la ville retrouva sa gloire du passé. L’inscription de Vikrama Cholan dans l’ancien temple de Sayavanam mentionne cette ville sous le nom de Rajathiraja Valanaattu Nangoor Naattu Kaveripoompattinam. La ville s’appelle Puhar Nagaram. Plus tard Kopperunchingan participa aussi à l’enrichissement de la ville.

Les anciennes inscriptions en Brahmi de Barkuth de l’Inde du Nord datant du deuxième siècle av J.C parlent de Poompuhar. Les anciens rois mythifiés tels Sembiyan, Musugundam, Manuneethi Cholan et Karikala Cholan, enrichirent la gloire de la ville de Poompuhar. Poompuhar devint une grande ville formidable pendant le règne de Karikala Cholan. Celui-ci conquit des territoires s’étendant jusqu’à l’Himalaya et aménagea un col à travers l’Himalaya menant en Chine. Karikala Cholan retourna rapportant avec lui des monuments et des cadeaux tels le korrappanda, offert par le roi Vajra , le Pattimandabam offert par le roi de Magatha et le Thoranavayil (un portail élégamment sculpté), un cadeau de la part du roi d’ Avanthi. Ces rois furent vaincus par Karikala Cholan et ces objets d’art furent exposés à Poompuhar.

Indra vizha fut célébré pendant l’époque de Thodithol Chempian. Des inscriptions à Thiruvengadu parlent de la grandeur du festival dédié à Indra, pendant le règne des rois Chola de l’époque ultérieure. Même après la période Chola de l’époque Sangam, Poompuhar était un lieu important pendant le régime de Kalabras, au VIe siècle après J.C. Suivant le règne de Kalabras, Poompuhar fut régné par les rois Pallava. Pendant cette période, les Pallava bâtirent le temple dédié à Pallavaneeswaran. Les célèbres saints sivaïtes Appar et Thirugnana Sambandar dédièrent leurs hymnes sacrés à ce temple

Le Plan de la ville de Poompuhar 2000 ans auparavant Le plan de la ville de Poompuhar est mentionné dans le cinquième chapitre du Silappathikaram, Pattinappalai. Manimegalai décrit également cette ville. Le plan de la ville serait conçu basé sur l’architecture de Mayan. La ville était bien divisée en parties appelées Pattinappakkam et Maruvurppakkam. Le marché du centre-ville s’appelait le Nalangadi pendant la journée et l’ Allangadi la nuit. Les pêcheurs habitaient au bord de la mer. La ville possédait plusieurs entrepôts. Des tisserands, des marchands de soie, des vendeurs du poisson et de la viande, des potiers, des marchands de céréales, des bijoutiers et des fabricants de diamants habitaient Maruvurppakkam. Les rois et les nobles, les commerçants riches et les fermiers, les médecins et les astrologues, les membres de l’armée royale et les danseuses de la cour habitaient Pattinappakkam. Les cinq Manrams (lieux publics) suivants- Vellidai Manram, Elanchi Manram, Nedankal manram, Poothachathukkam et Pavaimanram se trouvaient à Pattinappakkam. Des jardins tels Elavanthikaicholai, Uyyanam, Chanpathivanam, Uvavanam et Kaveravanam embellissaient la ville.

Pendant des fouilles, des temples dédiés à Siva et à Chathukkappootham, la dernière des divinités ont été découvertes dans la ville. Il y a des temples dédiés à Siva, à Indra, à son éléphant divin Iravatham et à son arme Vajrayutham, à Balaraman, à Suriyan (soleil), à Machatham, à Chandran (lune), à Arugan et à Thirumal. Des sthupas ou piliers bouddhistes et sept viharas (monastères) bouddhistes ont été également découverts. De plus, un temple dédié à Champapathi Amman, des idôles en brique et un UlagaAravi Manram (lieu d’ assemblée) existaient à Poompuhar.

Les fouilles ont révélé des berges de la rivière, fraîches et ombragées, avec des arbres et une végétation dense, des chemins sacrés allant des temples jusqu’à la rivière pour les dieux qui venaient s’y baigner, et des puits ronds situés à la périphérie de la ville, ce qui constituait les caractéristiques principales de l’urbanisme notées par les archéologues. La ville était entourée d’une enceinte portant l’emblème gravé d’un tigre.

La ville avait des marchés et des habitations différents destinés aux étrangers comme les Yavanas (les Grecs).

Les fouilles à Poompuhar

Les fouilles concernant la ville disparue de Poompuhar sont en cours depuis 1910. Les fouilles entreprises par le service d’archéologie de l’Inde ont révélé l’existence de plusieurs puits ronds appelés les près de la mer. Pattinappalai, une oeuvre de la période Sangam, parle de ces puits.

Les fouilles ont été aussi entreprises près du temple dédié à Champapathi Amman et de celui de Pallavaneswaram. Les vestiges de plusieurs bâtiments ont été trouvés pendant l’excavation en 1960-1961. Les vestiges d’un édifice en briques et d’un embarcadère près de Keezhaiyur à Poompuhar, un réservoir d’eau et les vestiges de plusieurs bâtiments ont également été découverts. Les reliques d’un bouddha en pierre calcaire de soixante pieds de long et d’un monastère bouddhiste avec des chambres rectangulaires ont été découvertes à Pallavaneswaram, ainsi que Buddhapada ou les pieds du Bouddha en pierre calcaire. Ce Buddhapada ressemble aux pieds en marbre trouvés dans les sites Bouddhistes d’ Amaravathi et de Nagarjunakonda, en Andhra Pradesh. Ce Buddhapada mesure 3 1/2' x 2 1/2' et comprend deux pieds et des symboles sacrés comme des fleurs de lotus, le poornakumbam (un pot plein, décoré) et le swastika. Plusieurs autres statues en brique et des pièces de cuivre ont aussi été exhumées. Ces pièces étaient rectangulaires et rondes. L’emblème Chola d’un tigre à la queue redressée et le soleil étaient gravés sur elles. Ces pièces appartiendraient à l’époque du roi Karikala Cholan.

On a aussi découvert une pièce d’argent sur laquelle est gravée l’image du karpagatharu ou l’arbre divin possédant la qualité de donner au demandeur tout ce qu’il demande. Dans la région de Vellaiyan Iruppu, les fouilles ont déniché une ancienne pièce romaine en cuivre. Pendant cette excavation, des pièces de cuivre portant l’inscription de Rajaraja ont également été exhumées.

Les idoles de cuivre de Buddha en méditation, des perles vertes, des coquilles et des bracelets en verre sont les autres articles dénichés pendant les fouilles. On a trouvé une statue en cuivre plaquée d’or du Bouddha sous la forme de Bothi Sathuva Maithreya dans une posture méditative à Melaiyur en 1927. Cela appartiendrait au VIIIe siècle.

Le service archéologique du Tamil Nadu a récemment découvert les vestiges de plusieurs bâtiments appartenant à cette période. L’Institut National de l’océanographie de Goa et le service archéologique du Tamil Nadu ont entrepris une exploration au large de Poompuhar. Les anciens vestiges précieux sont exposés au musée de l’archéologie marine à Poompuhar. (Horaires 10 h à 17h45 - Entrée 5rps- (50rps pour les étrangers)).

ENCORE POOMPUHAR

Suivant la période Chola, la majeure partie de la ville de Poompuhar fut engloutie par le Golfe du Bengale. Bien que Poompuhar devînt la proie de la mer, il reste encore quelques petits villages qui témoignent silencieusement de la cruauté du temps. Thirusaikadu ou Sayavanam, Pallavaneeswaram, Melapperumpallam, Keelaperumpallam, Keezaiyur et Vanagiri sont les vestiges de l’ancien Poompuhar qui existent aujourd’hui. Le Gouvernement du Tamil Nadu a pris des mesures afin de reproduire la gloire de cette ancienne ville engloutie par la mer à l’aide des témoignages historiques et des références historiques disponibles. En 1973 Kalaingnar Dr. M. Karunanidhi, alors ex- Chef Ministre du Tamil Nadu, a concrétisé un projet de restauration de cette ville disparue, en demandant aux archéologues de faire une reproduction de la ville basée sur les témoignages littéraires disponibles. Plusieurs monuments symboliques ont été érigés. La Galerie d’Art Sillappathikara, Ilanji Manram, Pavaimanram, Nedungal Manram et Kotrappandal ont été aménagés et ils attirent des visiteurs par leur splendeur artistique.

La Galerie d’Art Sillappathikara Un bâtiment de sept étages d’une architecture magnifique a été construit pour abriter la Galérie d’Art Silappathikara. Le premier étage est haut de 12 pieds et chaque étage au-dessus, de 5 pieds. La partie au sommet qui a des kalasams (pots), est haut de 8 pieds. La hauteur totale de la Galerie d’Art est de 50 pieds. Horaires d’ouverture: 8h30 à 20h30 Entrée Adultes 3 Rps - Enfants 2 rps.

Le Magara Thoranavayil (porte classique) à l’entrée de la Galerie d’Art apporte une belle allure imposante à l’édifice entier. Il a 22½ pieds de haut et a été conçu sur le modèle du Magara Thoranavayil du temple dédié à Mangala Devi à Suruli Malai. Dans la Galerie d’Art, il y a également un réservoir à la forme d’un bracelet de cheville. D’un côté du réservoir se trouvent les statues de Kannagi, d’une hauteur de 9½ pieds, et de Madhavi d’une hauteur de 8½' pieds.

Des scènes de l’ancienne épopée tamoule, le Sillappathikaram, sont gravées sur la pierre des murs de la Galerie. Ces sculptures réalisées par les sculpteurs du Mamallapuram Art College sont de véritable trésors de la culture et de la tradition tamoules.

Elanchi Mandram: Ce n’est autre qu’un monument dont parle l’épopée Silapathikaram. Selon Silapathikaram, Devanthi, l’amie de Kannagi, lui parle d’ Elanchi Mandram situé au confluent du fleuve Cauvery et le Golfe du Bengale. C’est un parc où des fleurs exotiques s’épanouissent et où se trouvent deux réservoirs sacrés dédiés au dieu Soleil et à la Lune. Les dames qui s’y baignent et offrent leurs prières au dieu de l’Amour dans son sanctuaire là-bas bénéficieraient de la joie d’être proches de leurs époux toute la vie.

Kotra Pandal : La scène du spectacle de danse de Madhavi a été soigneusement choisie tout en respectant les traditions et les éléments proposés par les architectes. Le baldaquin a été embelli d’images exquises d’où pendent librement des guirlandes de perles. Il montre l’allure nouvelle et attirante de la scène.

Informations Générales

Superficie 14,90 Km 2.
Population 86,155 (selon le recensement de 1991 )
Climat Normal
Précipitation 22,64 mm (en moyenne)
Vêtements En Coton
Langues Tamoul et anglais
Hébergement Tamil Nadu Tourism Development Corporation Hotel Tamil Nadu Thonithurai Road,
Tél : 22389

Hébergements disponibles à partir de 50 rps allant jusqu’à 500 rps.


Lieux intéressants

Les temples autour de Poompuhar

1. Thirusaikkadu (Sayavanam) Il est situé à 2 km de l’estuaire de Poompuhar. Le temple est dédié au dieu Thirusayavaneswarar et à la déesse Iraivi Kuyilinam Nanmozhi Ammai. Les Nayanmars (saints sivaïtes) composèrent des hymnes en l’honneur de ce temple. Des inscriptions appartenant à la période Chola se trouvent dans ce temple.

2. Thiruppallavaneeswaram (Poompuhar) C’est un ancien temple très beau. Les saints sivaïtes Iyarppakai Nayanar et Pattinatthar y naquirent. Le héros et l’héroïne de Sillappathikaram - Kovalan et Kannagi -naquirent également ici. Le saint sivaïte Thirugnana Sambandar fait l’éloge de ce temple.

3. Melapperumpallam et Keezhapperumpallam Ces deux sthalams (lieux saints) sont situés tout près de Poompuhar et de Thiruvengadu. Le temple dédié à Valampuranathar à Melapperumpallam abrite des inscriptions de l’époque Chola. Il est très connu pour les hymnes célèbres des Nayanmar (saints sivaïtes). Keezhapperumpallam est à 2 km de Poompuhar. C’est le temple dans lequel le signe du zodiaque Kethu a son propre sanctuaire.

4. Thiruvengadu Thiruvengadu est situé à 10 km de Sirkali près de Poompuhar. Quatre grands saints sivaïtes ont chanté des hymnes en l’honneur de cette ville. C’est le lieu de naissance de Meykandar. Budhan, le signe du zodiaque Mercure, a son proper sanctuaire au temple de Thiruvengadu. La divinité principale de ce temple s’appelle Sri Swetharanyeswarar.

5. Thiruvakkur se trouve dans le taluk Tranquebar. Ce temple est du style Madakkoil (avec quatre rues tout autour). Sirappuli Nayanar, un des 63 Nayanmar naquit dans cette ville. Certains hymnes des Nayanmars sont dédiés à ce temple.

6. Sempanarkoil Les hymnes de Thevaram évoquent ce temple sous le nom de Thirusumponpalli Il se trouve sur la route qui va de Tranquebar à Mayiladuthurai. C’est un temple d’importance historique.

7. Thirukkadaiyur (Thirukkadayur) Thirukkadaiyur se trouve sur la route qui va de Mayiladuthurai à Tranquebar. C’est parmi les huit temples ou Astha Veeratta sthalam qui glorifient les exploits héroïques du dieu Siva. Selon la légende associé à ce lieu saint, le dieu Siva y extermina Yama (le dieu de la mort) afin de protéger Markandeya (un fidèle très sincère). C’est l’un des célèbres shakthi sthalams (lieux du pouvoir divin de la Déesse). Abirami Pattar, le célèbre poète et fidèle, y chanta les vers sacrés de Abirami Andhathi. Les fidèles veulent bien fêter leur soixantième anniversaire ou Shastiyabtha poorthi ici.

8. Anantha Mangalam C’est un petit village près de Thirukkadaiyur. Le temple de ce village est célèbre pour sa divinité principale - Dasapuja Veera Anjaneyar (Anjaneya à dix bras).

9. Vaitheswaran Koil Ce lieu est situé entre Mayiladuthurai et Sirkali sur l’autoroute. Les Tevarams l’appellent Pullirukkuvolur. Ce vieux temple a des idoles de Vaithyanathan (Siva) de Thaiyal Nayaki (Shakti) et de Muthukkumarasamy (Murugan). Il est célèbre pour ses sculptures exquises. Il a un sanctuaire spécial dédié à Sevvai ou le signe de zodiaque de Mars ou Angarahan, un des neuf astres.

10. Sirkazhi C’est le lieu de naissance du saint sivaïte célèbre, Thirugana Sambandar. Le temple sivaïte Thoniyappar Shivalayam, également très connu, s’y trouve. C’est un beau temple d’importance historique.

11. Thirunallaru Le célèbre temple dédié à Siva se trouve à 5 Km de Karaikkal. Les Thevarams chantent la gloire de ce temple. C’est parmi les 'Sapthavidanga' sthalams. (Les 7 temples ayant chacune une idole identique de Siva) Le temple dédié à Saneeshwara (Saturne), un des neuf astres, est très connu.

12. Thiruvarur: Thiruvarur se trouve à 65 Km de Poompuhar et à 20 km de Nagapattinam. Ce lieu est connu pour son temple dédié à Thiyagaraja et son char. C’est le plus proéminent des Ashta Veeratha Sthalams (huit lieux saints des exploits héroïques de Siva). La galérie d’Art nous montre les mythes associés à Manuneethi Chola (un roi célèbre). Le grand temple dédié à la déesse Kamalambal est parmi les célèbres Shakti Peedams (lieux saints dédiés à la déesse Shakti). La caractéristique unique de cette ville: elle a trios temples dédiés à Siva dans un seul endroit. Pendant les Poojas (prières) habituels, on joue toujours du Panchamuga Vathyam et du Paru Nagaswaram (deux instruments de musique). Cette ville est également le lieu de naissance de la Trinité musicale comprenant les grands compositeurs Thiyagaiyyar, Muthuswamy Deekshither et Shiyama Sastri.

13. Tranquebar (Tharangambadi) se trouve à 35 km au Nord de Nagapattinam au bord du Golfe du Bengale. La forteresse Danoise et des bâtiments de l’architecture danoise sont des attraits qu’offre Tranquebar.

Les Danois y arrivèrent afin d’établir leur comptoir commercial en 1620 et construisirent le fort de Danishburg. L’endroit se développa et devint une ville en 1690. Des missionnaires chrétiens arrivèrent par la suite en 1702 afin de propager leur religion. Au XVIIIe siècle la population de la ville était d’environ 200 personnes. Le Gouvernement danois prit les rênes de l’administration de la ville des mains des agences commerciales en 1777. Les casernes de l’armée furent construites en 1780. Le fort fut rénové en 1792 avec la construction du portail d’entrée de la ville.

A partir de 1800 Tranquebar commença à perdre petit à petit son importance commerciale. Après 225 ans de règne danois, Tranquebar fut vendu à la British East India company (Compagnie Britannique de l’Inde orientale) en 1845.

Les missionnaires Chrétiens transformèrent les bâtiments danois en établissements scolaires au XIXe siècle. Les bâtiments de l’époque danoise avec leur belle architecture danoise continuent à fasciner les gens

Le fort Danois: Même à l’heure actuelle, le fort danois construit en 1620 existe en tant que témoinage de l’architecture danoise. Le fort est maintenant sous le contrôle du service archéologique du Tamil Nadu et abrite un musée archéologique. Ce musée est ouvert au public tous les jours sauf le vendredi

L’église Zion: Elle fut construite en 1701. Elle fut rénovée en 1782-84 et de nouveau en 1839. Elle est toujours en bon état.

Le portail d’entrée de la ville: Il fut construit en 1792 suivant le style architectural danois.

Temple dédié à Masilamani Nathar : Ce temple construit en 1305 par Maravarma Kulasekara Pandiyan présente des éléments architecturaux extraordinaires. Une partie de la façade du temple a été endommagée par l’érosion marine

La résidence du Gouverneur danois: Ce bâtiment a acquis ce nom parce qu’il servait de demeure du Gouverneur danois en 1784. C’est le bâtiment le plus grand de la ville.

Hébergement à Poompuhar

Liste des logements et des maisonnettes entretenus par le Service de Tourisme du Gouvernement du Tamil Nadu

1. Cottage I du type coquille 175 rps- (Deux lits)
2. Cottage II du type coquille 150 rps (Deux lits)
3. Red House Lodge Pour touristes 50 rps la chambre (Deux lits avec wc en commun)


Comment s’y rendre

Moyens de transport:

Les services de bus lient ce lieu à Nagappattinam, Mayiladuthurai, Poompuhar et Sirkali.

Transport Local: Il y a des services de bus du Tamil Nadu State Transport Corporations vers les régions voisines Il y a aussi la possibilité de louer des voitures et des auto rickshaws (tuk-tuks).

Les touristes devront descendre à la gare importante de Mayiladuthurai pour aller à Poompuhar par l’autoroute Les voyageurs de Chennai qui prennent le train devront descendre à Sirkali. Poompuhar est lié à Mayiladuthurai et à Sirkali par la route. Poompuhar est à 24 km de Mayiladuthurai et à 21 km de Sirkali. Les touristes qui vont de Chennai à Poompuhar par des moyens de transport privés peuvent prendre la route via Tindivanam, Pondicherry, Cuddalore et Sirkali. Ceux qui viennent de Madurai, de Ramanathapuram et de Tirunelveli peuvent passer par Melur, Tiruppathur, Karaikudi, Tharangampadi et Akkur. Ils peuvent aussi venir via Pudukkottai, Thanjavur, et Mayiladuthurai.

La Galerie d’Art Silappathikara

Horaires d’ouverture 8h30 à 20h30
Entrée Adultes: Rs. 3/-
Enfants: Re. 2/- (de 5 à 10 ans).


Bureau de tourisme de Poompuhar
Poompuhar Tourist Complex,
Poompuhar – 609 105. Nagapattinam District.
Ph: 04364 - 260439.


DISTANCE ROUTIERE APPROXIMATIVE DE POOMPUHAR et

LIEU DISTANCE
( EN KM.)
LIEU DISTANCE
( EN KM.)
BANGALORE 374 POINT CALIMERE 115
CHIDAMBARAM 033 MADRAS 268
COCHIN 560 PONDICHERRY 101
COIMBATORE 577 RAMESHWARAM 245
COONOOR 421 SALEM 374
COURTALAM 533 SITTANNAVASAL 149
GURUVAYUR 516 THANJAVUR 090
HOGENAKAL 342 THEKKADY 384
HYDERABAD 967 TIRUCHENDUR 462
KANCHIPURAM 214 TRICHY 146
KANNIAKUMARI 611 TIRUNELVELI 399
KODAIKANAL 387 TIRUPATHY 324
MADURAI 369 THIRUVANNAMALAI 205
MAMALLAPURAM 268 TRIVANDRUM 507
MUDUMALAI 530 TUTICORIN 503
MYSORE 482 VEDANTHANGAL 176
NAGORE 045 VELANKANNI 080
OOTACAMUND 473 VELLORE 435
PALANI 306 YERCAUD 261
PICHAVARAM 053






Tech Support: Soft Source Technologies